Formation

 

UNE FORMATION DE QUALITE

Au cours de cette formation, il s’agira pour les étudiants d’acquérir une spécialisation particulièrement poussée dans les domaines notamment du droit des sociétés et du droit des contrats et des garanties. Ce Master a pour objectif majeur de faire de l’étudiant un véritable scientifique, un ingénieur du droit.

 

ORGANISATION GENERALE DES ETUDES

1. Deux cours (2 x 25h) + 2 enseignements méthodologiques correspondants (2 x 50h) :

  • Activités des entreprises,
  • Droit des sociétés.

 

2. Deux cours ou enseignements méthodologiques (2 x 25h) au choix entre :

  • Droit des assurances,
  • Droit du travail
  • Droit des affaires et relations de travail,
  • Droit international privé,
  • Propriété industrielle,
  • Comptabilité de l’entreprise privée,
  • Droit bancaire, financier et monétaire international,
  • Droit de la concurrence et de la distribution,
  • Droit des opérations financières,
  • Droit fiscal des affaires,
  • Droit pénal des affaires,
  • Entreprises et commerce international.

 Vous pouvez consulter ici un descriptif des enseignements réalisé par des étudiants du Master : Descriptif des enseignements

3. S’ajoutent, le cas échéant, des conférences (15h) données par des professeurs étrangers invités par l’Université Panthéon-Assas ou par des professionnels. A titre d’exemple, le Professeur Manlio Frigo de l’Université de la Bocconi à Milan est intervenu cette année.

 

4. Mémoire

 

5. Langues (facultatif) (37h30). Choix entre :

  • Anglais,
  • Allemand,
  • Espagnol,
  • Italien,
  • ou Russe.

 

UNE DIMENSION INTERNATIONALE MARQUEE

La globalisation des échanges a conduit à une mutation profonde de la vie économique, voire à sa révolution. Ses acteurs comme ses opérations dépassent aujourd’hui très largement les strictes frontières étatiques, et les enjeux relevant d’un cadre purement national se révèlent de plus en plus comme l’exception. L’avocat d’affaires ne peut plus se contenter d’une seule expertise juridique interne, aussi poussée soit-elle : il doit désormais être apte à mobiliser des connaissances solides, tant en droit international qu’en droit communautaire. Pour répondre à ces exigences nouvelles procédant d’une vie des affaires mondialisée, le Master peut se prévaloir de plusieurs atouts majeurs.

Les enseignements dispensés au sein du Master s’attachent à présenter une importante dimension internationale et communautaire (de nombreux éléments de droit comparé viennent enrichir ces enseignements et l’étude des directives communautaires est un aspect majeur de la formation). C’est ainsi, par exemple, que le Professeur Synvet a fait le choix pour l’année 2009-2010 d’assurer un enseignement de droit des sociétés sous un angle communautaire, en s’intéressant aux questions soulevées par la mobilité des sociétés au sein de l’Union européenne. Pour l’année 2011-2012, la thématique traitée était la Corporate Governance, et en 2012-2013, le contrôle.

De nombreux enseignements optionnels sont  très largement orientés vers l’international : on peut citer notamment ceux de Droit bancaire, financier et monétaire international (Jean-Pierre Mattout), et d’Entreprises et commerce international (Daniel Cohen et Georges Khairallah).

En outre, l’étudiant peut suivre un cours de langue dont le contenu est très largement juridique (pour l’anglais : American Contract Law, Business Law).

Enfin, chaque année, pas moins de 10% des étudiants de la formation proviennent d’Universités étrangères. Ils constituent une véritable richesse pour le Master, apportant au contenu des cours une dimension internationale supplémentaire, par des travaux et interventions très souvent nourris d’aspects de droit comparé des plus instructifs.

 

 

UN CADRE PRIVILEGIE

1. L’École de Droit de la place du Panthéon

Au coeur du quartier latin, face au Panthéon et à deux pas des jardins du Luxembourg, l’Université Panthéon-Assas Paris II est l’héritière de l’École de Droit de Paris. Soufflot, qui s’était vu confier par Marigny la réalisation de l’église Sainte-Geneviève, qui deviendra le Panthéon, avait en effet prévu dans son projet la construction d’une grande place ouvrant sur une voie devant relier le Panthéon au Luxembourg. Cette voie devait être encadrée par deux édifices : une école de droit et une école de théologie. Finalement, seule la première aura vu le jour en 1771, tandis que le second édifice sera remplacé par la mairie, aujourd’hui du Ve arrondissement.

L’université Panthéon-Assas Paris II doit son nom à sa double implantation : face au Panthéon, dans le cinquième arrondissement, où étudient les deuxièmes années de Master, et au 92 de la rue d’Assas, de l’autre côté des jardins du Luxembourg dans le VIe arrondissement. L’Université est reconnue dans le monde entier pour son excellence dans l’enseignement du Droit. (80% des élèves de l’Université sont d’ailleurs inscrits en Droit).

 

2. Le fonds documentaire de la faculté

Les étudiants du Master ont accès, de manière exclusive avec les doctorants, aux bibliothèques (spécialisées) des centres de recherche, des instituts et des salles de travail de la faculté de droit du Panthéon.

Pas moins d’une vingtaine de bibliothèques spécialisés sont ainsi à leur disposition : la bibliothèque spécialisé de la salle de droit commercial, de l’ancienne et de la nouvelle salle de droit civil, de la salle de droit public, de droit européen, d’économie et de finances publiques, de droit comparé. Les dernières parutions de revues et d’ouvrages se mêlent aux livres et traités les plus anciens.

Les étudiants du Master disposent par ailleurs d’un catalogue collectif des fonds conservés dans les bibliothèques et d’un important réseau de ressources électroniques accessible en Intranet.

De même, la Bibliothèque Interuniversitaire Cujas, dont l’Université Paris II est cocontractante, offre d’importantes ressources documentaires, principalement en droit.

Comments are closed.