Partenariat ESSEC

 

Le master II droit des affaires finalité recherche fait partie d’un des six masters II concernés par le partenariat avec l’ESSEC.

 

Partenariat université Panthéon-Assas ESSEC

 

Le 30 octobre 2008, l’Université Panthéon-Assas et l’ESSEC ont signé un accord de partenariat académique, scientifique et culturel dans leurs domaines d’intérêt commun, notamment le droit, l’économie et la gestion.

 

Ce partenariat vise à:

La mise en place d’un parcours d’études facilitant l’accès à chacune des deux institutions et la formation de leurs étudiants respectifs,

La mise en place de diplômes en partenariat,

La participation à des projets et entités de recherche, d’accueil de professeurs, de coopérations permettant un meilleur rayonnement international.

 

Concrètement,

Pour les étudiants de l’ESSEC :

Les étudiants disposant d’une compétence juridique préalable pourront être admis dans l’un des 6 masters II suivants proposés par l’Université Panthéon-Assas, dont le master II droit des affaires à finalité recherche :

Droit des affaires à finalité recherche (professeur Monsieur Hervé Synvet); Droit bancaire et financier (professeur Monsieur Hervé Synvet); Droit européen des affaires (professeur Monsieur Louis Vogel); Droit des affaires et fiscalité (professeur Madame France Drummond); Droit public de l’économie (professeur Monsieur Stéphane Braconnier); Droit public approfondi à finalité recherche (professeur Monsieur Guillaume Drago).

Les élèves de l’ESSEC suivant le cursus « droit » et dotés de la L3 de droit peuvent ainsi se porter candidats de manière préférentielle à l’un des masters du programme de coopération, sous réserve de satisfaire aux conditions fixées par le directeur de Master (M2) et de l’accord du directeur du cursus droit de l’ESSEC.

Pour les étudiants de master II en droit de l’Université Panthéon-Assas

Les étudiants en Master en droit de l’Université Panthéon-Assas (ou déjà titulaires d’un Master) participant au programme de coopération et recommandés par leur directeur de Master bénéficieront à ce titre :

De l’admissibilité automatique et de l’accès à l’épreuve d’admission au Mastère Spécialisé (MS) Droit des affaires Internationales et Management de l’ESSEC; et également

De l’admissibilité automatique et de l’accès aux épreuves d’admission en deuxième année au programme grande école de l’ESSEC. A ce titre le parcours imposé en cycle Master prendra en compte les acquis académiques et professionnels des candidats admis.

 

A propos de l’ESSEC

Le Groupe ESSEC, Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales, fondé en 1907, est un acteur majeur de l’enseignement de la gestion sur la scène mondiale. 19 diplômes en formation initiale, 25 programmes diplômants et certifiants en formation continue, 1300 diplômés par an au niveau Master et MBA, 4000 étudiants dont 1200 internationaux de 82 nationalités différentes.

L’enseignement est assuré par des professeurs-chercheurs reconnus au plan international et des responsables d’entreprise de grande notoriété. Ensemble, ils perpétuent la tradition d’excellence académique, ils favorisent la créativité individuelle et la construction des personnalités ainsi que l’esprit d’ouverture au service des activités économiques et sociales.

 

Pour en savoir plus : www.essec.fr

 

TEMOIGNAGE

GHITA BOURQOUQOU. Etudiante de l’ESSEC Admise sur concours, ayant suivi le cursus droit de l’Essec puis integré le Master 2 Recherche de Droit des affaires. Promotion 2010

 

 Cette année dans le Master 2 de M. Synvet m’a permis de largement consolider les connaissances en droit que j’ai pu amonceler durant les années au Cursus Droit de l’ESSEC et à l’Université de Cergy.

Ayant débuté le Master 2 peu de temps après un stage en cabinet d’avocats, j’ai pu constater que cette année m’a apportée beaucoup d’outils que j’aurais souhaité avoir en cabinet.

L’enseignement est d’excellente qualité, et l’approche des professeurs est très intéressante. Se détachant largement d’une démarche purement académique, les professeurs s’attachent plutôt à nous faire porter un œil plus critique sur les connaissances acquises durant les années précédentes, et à les lier entre elles afin d’arriver à une vue d’ensemble beaucoup plus solide du droit des affaires. Or, dans le monde professionnel, il s’agit justement d’appréhender les questions juridiques tout en établissant des connexions avec différents domaines juridiques.

Bien qu’étant un Master 2 Recherche, il me semble pourtant qu’il est très professionnalisant, notamment en ce qu’on est appelé – de manière autonome – à réaliser des recherches très poussées sur des points juridiques délicats. Ainsi, au fil des cours, on apprend à remettre en cause ses méthodes de recherches, et on s’oblige à plonger dans de plus en plus de sources – tout comme on devrait le faire en cabinet.

Mais cette année n’a pas été qu’une année studieuse (même si on travaille vraiment beaucoup) ; ça a aussi été une année de rencontre de personnes toutes plus intéressantes et ouvertes les unes que les autres.

Comments are closed.